Le Syndrome de fatigue chronique / la fibromyalgie

Ces deux troubles sont fort apparentés. Encore bien mystérieux, ils se situent au confluent de la rhumatologie, de la virologie, de la psychiatrie et de la somnologie ! Parfois à la suite d’une « grippe », le sujet se plaint de douleurs vives, de dépression, d’anxiété et de sommeil non réparateur. Ces symptômes peuvent être extrêmement invalidants, et ce même chez le jeune. L’analyse du sommeil permet de confirmer le diagnostic par la détection de marqueurs relativement spécifiques.

L’approche non médicamenteuse consiste avant tout à rompre la spirale d’échec dans laquelle la personne s’est emprisonnée face à l’effort physique. Plus ses symptômes sont sévères moins elle fait d’effort, et moins elle fait d’effort plus ses symptômes sont sévères ! Il s’agit ici de réaliser une sorte de désensibilisation de phobie. La revalidation, par le truchement de la physiothérapie, peut également être d’une grande aide. Par ailleurs, les troubles spécifiques du sommeil doivent être traités et le bio-feedback est tout particulièrement indiqué pour cela. Enfin, Le trouble anxio-dépressif sous-jacent nécessite parfois une prise en charge psychothérapeutique.